AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥️

Nous sommes actuellement en Dans la période de Mars 2016 à fin Mai 2016 !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eyrùn Dansdottir
avatar

Afficher infos

Messages : 98
Date d'inscription : 29/11/2017
Âge : 23

MessageSujet: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Mer 28 Fév 2018 - 18:40
Décidément, enfermée dans sa chambre, elle n'arrivait pas à se concentrer comme il le fallait pour travailler sur son vieux livre. Il fallait bien avouer que les distractions ne manquaient pas... Entre Hugin qui "courrait" après Freyja, la boursouf qui roucoulait d'amusement en faisant tourner en bourrique Hugin, et tout simplement la tentation de juste rester à les regarder... Clairement, ce n'était pas des conditions pour travailler. Pourtant ils étaient si mignons à se chamailler comme ça ! Heureusement, Hugin était devenu plus prudent avec sa nouvelle colocataire, il ne lui donnait plus de coup de bec et essayait à sa façon de jouer avec elle. Elle soupira puis décida de s'habiller pour sortir.

Une fois n'était pas coutume, elle ne s'habilla pas d'une de ses nombreuses robes noires, mais opta pour un pantalon noir, ainsi qu'une chemise blanche par dessus laquelle elle enroula son châle fétiche. Ses cheveux bien coiffés en sorte de chignon serré grâce à ses tresses, elle prit son vieux livre qu'elle inséra dans sa besace en cuir vieilli puis quitta sa chambre, laissant ses deux animaux se chamailler.

Elle croisa quelques élèves sur son chemin, n'y prêtant pas vraiment attention. Après tout, l'aile des ADEM n'était pas bien loin de la bibliothèque et cela était un vrai avantage pour ses études. Ainsi, elle n'avait que peu de distance à parcourir et c'était un argument de poids pour ne pas rester enfermée dans sa chambre. Passée la porte, elle salua d'un signe de tête la bibliothécaire puis se dirigea immédiatement vers le fond, près de la réserve... la si tentante réserve... Elle s'installa sur une petite table isolée au fond d'une allée de livres, et y déposa son sac qu'elle ouvrit pour sortir l'objet de son intérêt.

-A nous maintenant... Qu'as-tu donc à me révéler...  

Elle sortie son carnet de note sur lequel elle notait avec minutie tout les détails intéressant qu'elle arrivait à traduire à partir du vieux langage originel. C'était clairement un travail fastidieux, mais grâce à cela elle réussissais à ressortir de vieilles incantations dont elle n'arrivait pas vraiment à comprendre les effets. Il y avait aussi beaucoup d'informations intéressantes sur la sorcellerie au neuvième et dixième siècle... Ce livre était une vraie perle et tomber ainsi par hasard dessus à Reykjavik était vraiment la plus belle acquisition qu'elle ai fait jusque là. Mais ce livre n'était pas non plus très... abordable. Il avait clairement une origine douteuse. Peut-être que son étude lui en apprendrait plus ? Elle se leva et alla voir la bibliothécaire, laissant sans surveillance son vieux trésor sur la table... De toute façon... Qui pourrait bien lui voler ?

-Madame, excusez-moi, auriez-vous l'amabalité de me dire si vous possédez par hasard un dictionnaire pour traduire du vieux norrois ? Je pourrais m'en passer mais son utilisation me ferait tout de même aller plus vite... La dame derrière son comptoir sembla réfléchir un instant avant de répondre.

-Je suis désolée miss, je ne crois pas que nous ayons ce genre de dictionnaire en stock... Eyrùn soupira, déçue.

-Très bien, merci quand même.

Elle tourna les talons puis prit le chemin de sa table, mais s'arrêta un instant devant cette réserve, essayant de scuter et de voir ce qu'elle pouvait bien contenir...

*Il faudra que je demande à la bibliothécaire comment on peut avoir accès à cette réserve...*

Spoiler:
 


"Remember, that we all are brothers
All people, beasts, trees and stone and wind
We all descend from the one great being
That was always there
Before people lived and named it
Before the first seed sprouted"




En dialogue : couleur #00cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Khaldren
avatar

Afficher infos

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2017
Âge : 22

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Jeu 1 Mar 2018 - 20:00
La journée commençait plutôt mal pour Amélia. Déjà, elle était tombée de son lit cette nuit, et elle n'avait pas réussi à se rendormir par la suite. Volage était encore une fois introuvable, mais sur ce point, elle avait l'habitude. Incapable de s'endormir, et donc elle devait trouver une activité, c'est pourquoi, sans étonnement, elle se plongea dans les études. Cette fois-ci, elle approfondissait les légendes nordiques, se passionnant pour les récits relatant l'histoire d'Odin, de Thor, de Loki et de bien d'autres. Les légendes étaient très bien construites et le mythe d'Yggdrasil était sans doute la partie la plus intéressante de toutes. Vraiment intéressée par le sujet, c'est tout naturellement qu'elle se retrouva à la bibliothèque quelques heures plus tard, cherchant de nouvelles sources et de nouveaux récits. Bien entendu, elle n'avait pas pris le temps de se rendre vraiment présentable. Simplement vêtue d'une de ses robes de sorciers, elle avait laissé ses cheveux en bataille, affichant tout de même un visage radieux. Complètement absorbée par ses études, elle ne vit pas le temps défiler.
C'est en allant trouver encore un autre livre sur lequel se documenter qu'elle trouva un livre à l'aspect ancien, ouvert sur la table et sans surveillance. Levant le regard, la rousse regarda autour d'elle sans voir personne à qui le livre pourrait appartenir. Intriguée, elle s'approcha donc pour en observer le contenu, et fût quelque peu déçue de voir que c'était une langue qu'elle ne connaissait pas bien, voire pas du tout. Mais ce n'est pas cela qui l'arrêtait, et elle prit place devant le livre afin d'essayer de trouver une concordance dans les phrases, ou des mots redondants. C'était un petit plaisir pour elle que de faire travailler sa cervelle à plein régime dans le but de déchiffrer une langue inconnue de sa petite personne. Elle devait tout d'abord isoler les déterminants et autres petits mots. Puis tenter de trouver des concordances entre les mots de cette langue et les mots d'autres langues qu'elle connaissait. C'est ainsi qu'elle pourrait commencer à découvrir le sens de certains mots et avancer dans la traduction.
Et c'est ainsi concentrée dans son petit jeu qu'elle ne vit pas du tout Eyrùn revenir vers son petit trésor.


Lien vers ma Fiche


Dialogues : f23232

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://store-fiche-rp-rm.000webhostapp.com/
Eyrùn Dansdottir
avatar

Afficher infos

Messages : 98
Date d'inscription : 29/11/2017
Âge : 23

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Jeu 1 Mar 2018 - 22:00
Cette réserve était décidément très attrayante... Eyrùn y voyait plusieurs ouvrages qui semblaient très anciens et qu'elle rêverait d'ouvrir, même si c'était juste pour le plaisir de les avoir entre les mains et de sentir l'odeur du vieux papier. Cependant, elle savait bien qu'elle ne pourrait pas y accéder, et il était hors de question qu'elle enfreigne les règles de Poudlard comme elle l'avait fait à Durmstrang, ne souhaitant pas s'attirer d'ennuis ici. Lâchant un soupir résigné, elle se détourna de cette réserve de livres pour aller retrouver son livre et... Amélia ? Elle s'arrêta en bout de rayon, intriguée. Amélia lisait son vieux manuscrit. La curiosité de cette jeune femme était donc bien sans limite, même avec la barrière de la langue. Après tout, même Eyrùn avait du mal à le traduire et pourtant il s'agissait seulement d'une version ancienne de son propre langage, alors il y avait peu de chance que la jeune anglaise y comprenne quoi que ce soit. D'un pas feutré, se faisant la plus discrète possible, elle se faufila derrière elle et s'abaissa pour que son visage vienne juste à hauteur de celui d'Amélia tout en posant sa main gauche bien à plat sur la table à côté du livre, dominant ainsi la curieuse de toute sa stature.

-Góðan daginn Amélia... dit-elle d'une voix douce et basse pour casser le silence.

Doucement, déposa un baiser sur sa joue avant prendre place à ses côtés en plongeant son regard glacé dans les yeux pourpres d'Amélia. D'un geste délicat, elle avança ses mains pour récupérer son manuscrit de celles de la charmante "voleuse" tout en lui donnant un sourire tendre.

-Tu vas devoir maitriser le vieux norrois si tu veux réussir à comprendre ce vieille ouvrage tu sais... Et même moi qui le maitrise, du moins à l'écris, beaucoup de choses m'échappent dans ce livre. De plus... Eyrùn regarda autour d'elle pour s'assurer qu'il n'y avait personne dans la rangée pour entendre ses paroles avant de reprendre. De plus ce n'est pas vraiment un ouvrage à mettre entre n'importe quelle main si tu vois ce que je veux dire... Il y des choses qui pourraient être dangereuses si on les maitrisent pas...

Elle soupira doucement, rassurée d'avoir récupéré dans ses mains le vieille ouvrage, puis attrapa rapidement son carnet de note qu'elle ouvrit à côté du livre pour les présenter ensemble à Amélia. Même si ses notes étaient prisent en islandais, rien ne l'empêchait de lui en expliquer la teneur en anglais.

-J'ai trouvé cet ouvrage par hasard à Reykjavik, et tout de suite, il m'a attiré. Il fallait que je le possède. Que je l'étudie. Tu comprends ? J'ai donc commencé à tenir ce carnet de note que je rempli au fur et à mesure de mes traduction de chacune des pages. C'est long, et dur, tu vois ? Mais je ne traduit pas tout, c'est pas possible sans saisir le sens même des mots et leur effets en magie. J'ai trouvé, comme là tu vois, des informations sur des pratiques magiques très anciennes du neuvième et dixième siècle, très proche donc des origines de mon peuple. Il y a aussi, comme ça là tu vois ? Des incantations qui sont marquées. Mais je ne sais pas les effets. Pas encore... Mais vois-tu, il y a quelque chose, dans ce livre, que je n'arrive pas à saisir, ou à décrire. Alors il faut le travailler avec prudence...  

Elle essaya de lui expliquer comme elle put et avec ses mots. Ce n'était pas facile car même si elle maitrisait pas trop mal l'anglais, ce n'était pas sa langue natale, alors elle avait un accent nordique parfois assez prononcé, surtout lorsqu'elle devait expliquer des choses un peu technique. De plus, elle-même dans sa propre langue avait du mal à expliquer ce que refermait cet ouvrage, alors en anglais...


"Remember, that we all are brothers
All people, beasts, trees and stone and wind
We all descend from the one great being
That was always there
Before people lived and named it
Before the first seed sprouted"




En dialogue : couleur #00cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Khaldren
avatar

Afficher infos

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2017
Âge : 22

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Ven 2 Mar 2018 - 14:16
Elle sentit sa présence beaucoup plus qu'elle ne la vit, plongée dans le livre.

Góðan daginn Amélia...

Alors que ses lèvres se posaient sur la joue de la rousse, l'islandaise reprit possession du vieux livre qui avait tant intrigué Amélia. Intéressant qu'elle lui parle en islandais. Tout comme avec ce livre, elle en avait trouvé d'autres écrits en islandais, et elle avait pu commencer à se former un vocabulaire dans cette langue. C'est pourquoi elle se décida à lui répondre avec le peu de mots qu'elle avait appris, s'étant également renseignée dans des dictionnaires.

Góðan daginn Eyrùn, ertu í lagi ?

Son accent laissait très fortement à désirer, tout comme sa prononciation des mots. Mais au moins, elle pouvait répondre.

Bon, je te rassure, ce sont les rares mots que je connais pour le moment, sans compter quelques autres, et encore d'autres que je n'ai pas retenu malheureusement.

Elle lui sourit, tout en passant ses mains dans ses cheveux pour les remettre quelque peu en place malgré le fait qu'ils soient en bataille.

Tu vas devoir maitriser le vieux norrois si tu veux réussir à comprendre ce vieille ouvrage tu sais... Et même moi qui le maitrise, du moins à l'écris, beaucoup de choses m'échappent dans ce livre. De plus...De plus ce n'est pas vraiment un ouvrage à mettre entre n'importe quelle main si tu vois ce que je veux dire... Il y des choses qui pourraient être dangereuses si on les maitrisent pas...

C'est sûr qu'elle ne risquait pas de comprendre quoi que ce soit dans le livre, malgré ses capacités d'apprentissage et de décryptage. Surtout dans un laps de temps aussi court. Quoiqu'il en soit, c'était plus par plaisir que par réel intérêt qu'elle y avait jeté un coup d’œil. Et savoir qu'Eyrùn étudiait un livre dont le savoir était dangereux ne l'étonnait pas plus que cela. Et puis après tout, chacun est libre d'étudier ce qu'il veut.

J'ai trouvé cet ouvrage par hasard à Reykjavik, et tout de suite, il m'a attiré. Il fallait que je le possède. Que je l'étudie. Tu comprends ? J'ai donc commencé à tenir ce carnet de note que je rempli au fur et à mesure de mes traduction de chacune des pages. C'est long, et dur, tu vois ? Mais je ne traduit pas tout, c'est pas possible sans saisir le sens même des mots et leur effets en magie. J'ai trouvé, comme là tu vois, des informations sur des pratiques magiques très anciennes du neuvième et dixième siècle, très proche donc des origines de mon peuple. Il y a aussi, comme ça là tu vois ? Des incantations qui sont marquées. Mais je ne sais pas les effets. Pas encore... Mais vois-tu, il y a quelque chose, dans ce livre, que je n'arrive pas à saisir, ou à décrire. Alors il faut le travailler avec prudence...  

En somme, c'est surtout le fait que le livre retrace les origines de la magie de son peuple qui intéressait Eyrùn. Pourquoi pas. Amélia avait déjà remarqué que l'islandaise tenait beaucoup à ses origines et qu'elle aimait tout ce qui y était lié de près ou de loin. C'est quelque chose de tout à fait normal, surtout quand on vient d'un pays dont l'histoire et les légendes sont aussi bien fournies.

Je te fais confiance sur ce point. En fait, si je regardais c'était simplement par curiosité, et car le décryptage est un petit plaisir personnel. Mais pour ce livre là, je n'ai pas les capacités. Je préfère me concentrer sur l'islandais actuel, c'est plus simple. En fait, j'étais en train d'étudier toutes les légendes et l'histoire de ton pays. Yggdrasil me plait beaucoup, par exemple.

Elle lui sourit à nouveau, alors que ses cheveux retombaient à nouveau devant ses yeux après un geste un peu trop brusque.


Lien vers ma Fiche


Dialogues : f23232

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://store-fiche-rp-rm.000webhostapp.com/
Eyrùn Dansdottir
avatar

Afficher infos

Messages : 98
Date d'inscription : 29/11/2017
Âge : 23

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Ven 2 Mar 2018 - 15:39
-Góðan daginn Eyrùn, ertu í lagi ? Alors que la jeune femme lui répondit dans un islandais très approximatif mais néanmoins correct, Eyrùn ne pouvait retenir un regard surpris et fière, appréciant cette initiative de la part de l'anglaise. Bon, je te rassure, ce sont les rares mots que je connais pour le moment, sans compter quelques autres, et encore d'autres que je n'ai pas retenu malheureusement.

Aux yeux de la jeune islandaise, c'était déjà beaucoup. L'islandais n'était pas une langue facile à maitriser, loin de là. D'ailleurs, de part leur style de vie en autarcie pendant des siècles, la langue islandaise n'avait que peu évoluée au fil des siècle, il s'agit donc là d'une langue très ancienne et bien particulières, vestige de leur Histoire.
Amélia l'écouta avec attention, preuve indéniable de l'érudition de cette jeune femme aux cheveux rouges et au regard pourpre. Qualité des plus appréciée par Eyrùn.

-Je te fais confiance sur ce point. En fait, si je regardais c'était simplement par curiosité, et car le décryptage est un petit plaisir personnel. Mais pour ce livre là, je n'ai pas les capacités. Je préfère me concentrer sur l'islandais actuel, c'est plus simple. En fait, j'étais en train d'étudier toutes les légendes et l'histoire de ton pays. Yggdrasil me plait beaucoup, par exemple.

La jeune islandaise ne put retenir un sourire immense qui parcourut son visage de part en part, heureuse et flattée de voir que sa compagne montrait de l'intérêt pour son peuple et sa culture. Elle se sentit parcourir d'un sentiment de joie indescriptible, d'une vraie fierté. Il était toujours flatteur de voir quelqu'un s'intéresser à son Histoire, à son pays. Surtout pour la jeune islandaise qui elle-même était une ardente défenseure de son peuple et de sa culture.

-Le grand Yggdrasil, l'arbre des mondes, reliant toutes choses entre elles... Oui, son histoire est passionnante. Lui vint alors quelques vers, ceux tiraient du livre le plus précieux de l'histoire de son peuple.

"Je conais un frêne, nommé Yggdrasil,
Le grand arbre aspergé de rosée blanche ;
De là, viennent des flots qui tombent,
Provenant de la source d'Urd, sur les plaines toujours vertes.

Se tiennent près de cette source froide,
Dans un lit de verdure où elles sont nées,
Les sages vierges du Wyrd, Urd la première,
Skuld la seconde, qui écrit les runes,
Et Vervandi, la troisième des Nornes :
Les lois qui déterminent la vie des Hommes,
Elles fixent pour toujours, et scellent leur destin."    

Les citations mentionnant Yggdrasil ne manquaient pas, et elles étaient toutes plus intéressantes les unes que les autres. Mais celle-ci était intéressante, car elle reliait l'arbre sacré aux Nornes, les tisseuses du destins dont même les grands et puissants Dieux avaient peur. Car tout Dieux qu'ils étaient, eux-même ne pouvaient échapper à leur destin. Ohhhh oui, si Amélia s'intéressait à sa culture, elle avait de nombreuses choses à lui conter...


"Remember, that we all are brothers
All people, beasts, trees and stone and wind
We all descend from the one great being
That was always there
Before people lived and named it
Before the first seed sprouted"




En dialogue : couleur #00cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Khaldren
avatar

Afficher infos

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2017
Âge : 22

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Sam 3 Mar 2018 - 13:15
Comme Amélia s'y attendait, ses paroles en islandais et le fait qu'elle étudiait les légendes nordiques firent pétiller les yeux d'Eyrùn. Elle n'ira pas jusqu'à dire qu'elle l'avait fait de manière à la faire réagir ainsi, ce serait mentir. Mais elle savait que l'islandaise tenait beaucoup à ses origines et à sa culture. Preuve en était rien qu'en l'écoutant en parler.

Le grand Yggdrasil, l'arbre des mondes, reliant toutes choses entre elles... Oui, son histoire est passionnante.

Eyrùn récita alors quelques vers parlant d'Yggdrasil. Les chants et les poésies avaient toujours intéressé Amélia. Elle aimait le lyrisme et s'était elle même parfois essayé à la chose. Elle était plutôt satisfaite de ses essais mais n'avait jamais trouvé le courage de les partager. Elle préférait les garder pour elle, comme un petit trésor.

Il y a beaucoup de références à l'Yggdrasil, et celle que tu viens de réciter est très belle, je trouve. Malgré ce qu'on en pense, les nordiques sont très poétiques, j'aime bien.

Et maintenant qu'elle avait apprécié la plupart des légendes de l'Islande, le mieux sera d'apprendre correctement la langue, ce qui va sûrement prendre un bon moment à la rousse. Car c'est une langue ancienne et très différente de l'anglais, du français ou d'autres langues plus connues. Mais c'était justement l'intérêt de la chose.
Elle gardera le silence par la suite, immobile sur le banc, le regard dans le vide, avant de sourire à Eyrùn, l'observant simplement.


Lien vers ma Fiche


Dialogues : f23232

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://store-fiche-rp-rm.000webhostapp.com/
Eyrùn Dansdottir
avatar

Afficher infos

Messages : 98
Date d'inscription : 29/11/2017
Âge : 23

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Lun 5 Mar 2018 - 17:46
Il fallait bien avouer qu'elle aimait que la jeune anglaise la regarde ainsi... C'était agréable de se sentir observer avec tendresse, surtout quand la tendresse était réciproque. De plus, il était clair que leur rapprochement avait augmenté l'intérêt d'Amélia pour la culture Nordique et Islandaise, et c'était pour la jeune femme une preuve touchante de son attachement. Il n'en fallait pas plus pour qu'elle se sente touchée et honorée...

-Il y a beaucoup de références à l'Yggdrasil, et celle que tu viens de réciter est très belle, je trouve. Malgré ce qu'on en pense, les nordiques sont très poétiques, j'aime bien.

Elle n'avait pas tord, de nombreuses œuvres font effectivement référence à l'arbre des mondes, aussi bien traditionnelles que plus modernes d'ailleurs. Quant à la poésie, elle ne se rendait pas compte. Après tout il est dur de juger de la poésie d'une chose dont on à l'habitude.

-Je ne saurai dire si nous sommes poétiques ou non... Disons que nous appréhendons la vie et la mort de manière différente je pense. Je ne me rends pas forcément compte moi-même de ces différences, mais je pense que c'est directement liée avec nos anciennes coutumes. Là où la mort ne constituait pas une fin, mais un début. Là où même les Dieux sont soumis aux lois des mortels et craignent les Nornes et le destins qu'elles leurs réservent. Comment ne pas être humble face à la vie et la mort, quand même les Dieux craignent leur propre destinée ?  

Elle offrit un sourire tendre à celle qui se trouvait à ses côtés, ces paroles donnaient à réfléchir. Si le destin de chaque individu était tracé par les Nornes à l'avance, alors quelque soit les choix faits ils ne peuvent que nous mener à notre propre destiné. En ce sens, pourquoi avoir peur de mourir ? Notre vie ne sera ni plus longue, ni plus courte que ce que les Nornes auront décidés. Mais qu'en était-il de sa destinée à elle ? Elle se posait bien la question. Tout ce qu'elle pouvait faire au fond, c'était d'être elle-même. C'est pour cela qu'elle s'approcha doucement pour déposer un léger baiser sur les lèvres d'Amélia avant de se reculer. Elle en avait envie, alors pourquoi se refuserait-elle ce plaisir ?

-Qu'importe la destinée, il faut prendre les choses comme elles viennent, et être en accord avec sois-même. Mais qu'en est-il de la vision des anglais à ce propos ?  Nos origines sont bien différentes...


"Remember, that we all are brothers
All people, beasts, trees and stone and wind
We all descend from the one great being
That was always there
Before people lived and named it
Before the first seed sprouted"




En dialogue : couleur #00cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Khaldren
avatar

Afficher infos

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2017
Âge : 22

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Mar 6 Mar 2018 - 11:09
Je ne saurai dire si nous sommes poétiques ou non... Disons que nous appréhendons la vie et la mort de manière différente je pense. Je ne me rends pas forcément compte moi-même de ces différences, mais je pense que c'est directement liée avec nos anciennes coutumes. Là où la mort ne constituait pas une fin, mais un début. Là où même les Dieux sont soumis aux lois des mortels et craignent les Nornes et le destins qu'elles leurs réservent. Comment ne pas être humble face à la vie et la mort, quand même les Dieux craignent leur propre destinée ?

C'est une manière de voir les choses. Beaucoup, voire presque toutes les cultures contiennent une idée de vie après la mort, et de destin. Et c'est bien une chose à laquelle Amélia ne croyait pas du tout. Sur ce point, elle est très terre à terre, et même si preuve lui était faite que son destin était tout tracé, elle refuserait ce fait. Tout comme elle le dit tout le temps, elle est une fervente défenseur de tout ce qui touche à la Liberté. C'est en quelque sorte sa doctrine. Et que son destin soit tout tracé, c'était hors de question. De fait, être humble face à la vie et la mort...
Comme pour souligner ses paroles, l'islandaise déposa un fin et léger baiser sur les lèvres de la rousse, qui ne put s'empêcher de lui sourire.

Qu'importe la destinée, il faut prendre les choses comme elles viennent, et être en accord avec sois-même. Mais qu'en est-il de la vision des anglais à ce propos ?  Nos origines sont bien différentes...

Eyrùn allait la lancer sur un sujet qu'elle adorait aborder.

La vision des anglais...Je ne pourrais pas te répondre. Je ne suis pas vraiment en accord avec la vision des anglais en général, et par les temps qui courent, chacun a sa propre vision des choses. Pour ma part, j'ai une vision bien à moi. J'aime à penser qu'il y a un Dieu, quelque part, et qu'il nous observe. Pour moi, il n'a pas de nom, pas de physique, pas de voix. Il existe, simplement, mais n'intervient jamais dans le déroulement des choses. Et de fait, il n'y a pas de vie après la mort, et encore moins de destin. C'est moi qui trace ma propre route. J'ai peur de mourir. Mais je n'ai pas peur de la mort. Peur de mourir car j'ai encore beaucoup de choses à faire et à vivre. Mais pas peur de la mort, car elle viendra un jour de toute manière, et que loin d'être horrible,
ce sera alors une délivrance. Voilà ma vision des choses.


Elle avait parlé de sa voix calme, chaude et sérieuse, son regard braqué dans celui d'Eyrùn, la laissant plonger dans le gouffre pourpre sans aucune attache. Amélia pourrait parler de tout cela pendant des heures et des jours sans jamais se fatiguer ou se lasser. Et lors de son petit discours, ses mèches étaient retombées devant son visage, lui donnant presque un air bandit et mal soigné plus que rat de laboratoire. Mais ça lui allait étrangement bien. Marquant une pause, elle reprit doucement.


Et dans les cieux leurs regards se plongèrent, cherchant désespérément un signe, une voie à suivre qu'aucun cependant n'osera arpenter.
Qu'une énigme se pose, et l'imagination se dressera, muraille refusant l'entrée à la vérité.
Telle sera le destin choisi par l'humanité, bien qu'il ne soit en aucun cas tracé.


Lien vers ma Fiche


Dialogues : f23232

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://store-fiche-rp-rm.000webhostapp.com/
Eyrùn Dansdottir
avatar

Afficher infos

Messages : 98
Date d'inscription : 29/11/2017
Âge : 23

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Mar 6 Mar 2018 - 17:27
-La vision des anglais...Je ne pourrais pas te répondre. Je ne suis pas vraiment en accord avec la vision des anglais en général, et par les temps qui courent, chacun a sa propre vision des choses. Pour ma part, j'ai une vision bien à moi. J'aime à penser qu'il y a un Dieu, quelque part, et qu'il nous observe. Pour moi, il n'a pas de nom, pas de physique, pas de voix. Il existe, simplement, mais n'intervient jamais dans le déroulement des choses. Et de fait, il n'y a pas de vie après la mort, et encore moins de destin. C'est moi qui trace ma propre route. J'ai peur de mourir. Mais je n'ai pas peur de la mort. Peur de mourir car j'ai encore beaucoup de choses à faire et à vivre. Mais pas peur de la mort, car elle viendra un jour de toute manière, et que loin d'être horrible,
ce sera alors une délivrance. Voilà ma vision des choses.


Eyrùn comprenait tout à fait cette façon de penser. C'était d'ailleurs l'un des plus belle façon de penser à son avis. Ne pas être fermée et accepter le fait que peut-être il y ai bien un Dieu, ou plusieurs, tout là-haut qui observe ce qu'il se passe sans jamais intervenir. Mais dans ce cas, à quoi servirait-il s'il n'intervenait jamais ? Un Dieu qui ne fait rien pour autrui mérite-t-il vraiment d'être reconnu comme tel ? Là était une question qu'elle se posait. Pour elle il y avait beaucoup de part d'ombre, mais elle aimait l'idée que peut-être les Dieux observent les humains et interagissent avec eux depuis Asgard, leur rendant parfois visite sous des formes diverses... Pourtant, tout comme Amélia, elle n'aimait pas l'idée que son destin soit écrit à l'avance. Elle voulait faire ses propres choix et les assumer. Quitte à se tromper... Mais il n'y avait aucun moyen de savoir si les choix qu'elle faisait étaient libres, ou dicté par le fil invisible du destin tissé par les Nornes.


Et dans les cieux leurs regards se plongèrent, cherchant désespérément un signe, une voie à suivre qu'aucun cependant n'osera arpenter.
Qu'une énigme se pose, et l'imagination se dressera, muraille refusant l'entrée à la vérité.
Telle sera le destin choisi par l'humanité, bien qu'il ne soit en aucun cas tracé.

C'était de très jolis vers. Mais Eyrùn ne les comprenait pas très bien, tout comme elle en ignorait l'origine. Mais son origine avait-elle de l'importance au final ? L'important, c'était les mots et leur signification.

-Je crains de ne pas saisir toutes les nuances de ces vers, mais j'en saisis le principal. Au fond, que notre destin soit tracé ou non, nous n'avons de toute façon aucun moyen de nous en assurer... Alors autant vivre en faisant nos propres choix, et en assumant chacun d'eux, afin d'être maitre de notre vie. Du moins en apparence.

Elle formula sa dernière phrase en lui faisant un clin d'oeil tout en rigolant légèrement. Après tout, elle non plus ne voulait pas accepter l'idée que l'on puisse décider pour elle de sa vie et du chemin qu'elle devait prendre. Elle qui aimait tant l'aventure et le risque, si son chemin était tout tracé, cela enlèverait beaucoup d'intérêt à tout cela.

-Ce vieux livre ne me révèlera pas tous ses secrets aujourd'hui en tout cas... Elle referma le vieux livre en soupirant légèrement avant de reprendre sur un ton plus sérieux. Hormis tout ceci, je me suis un peu penchée sur le soucis que nous avons rencontré la dernière fois... J'aurai voulu retourner à la cabane. Je veux ce livre. Mais... Cela m'étonnerait fort que le livre y sois encore. Alors au fond y retourner ne servira probablement pas à grand chose. Ne reste qu'a aller à la taverne. Sinon, toi qui as passée ta scolarité ici, est-ce que tu connais des endroits où des sorciers peu recommandables peuvent se cacher ?

Cette histoire continuait à lui trotter dans la tête. Elle n'aimait pas ne pas avoir de réponse à ses questions et espérait vraiment qu'à toute les deux, elles pourraient y voir un peu plus clair.


"Remember, that we all are brothers
All people, beasts, trees and stone and wind
We all descend from the one great being
That was always there
Before people lived and named it
Before the first seed sprouted"




En dialogue : couleur #00cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Khaldren
avatar

Afficher infos

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2017
Âge : 22

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Mar 6 Mar 2018 - 21:16
Je crains de ne pas saisir toutes les nuances de ces vers, mais j'en saisis le principal. Au fond, que notre destin soit tracé ou non, nous n'avons de toute façon aucun moyen de nous en assurer... Alors autant vivre en faisant nos propres choix, et en assumant chacun d'eux, afin d'être maitre de notre vie. Du moins en apparence.

Le clin d'oeil qu'elle lui adressa la fit arquer un sourcil.

Il est normal de ne pas tout saisir. Je viens d'inventer ces vers, et ils sont sortis tous seuls, je ne saisis pas tout moi-même.

Elle observa l'islandaise, qui, visiblement, avait déjà changé de sujet pour sa part. Chose confirmée par la suite.

Ce vieux livre ne me révèlera pas tous ses secrets aujourd'hui en tout cas...Hormis tout ceci, je me suis un peu penchée sur le soucis que nous avons rencontré la dernière fois... J'aurai voulu retourner à la cabane. Je veux ce livre. Mais... Cela m'étonnerait fort que le livre y sois encore. Alors au fond y retourner ne servira probablement pas à grand chose. Ne reste qu'a aller à la taverne. Sinon, toi qui as passée ta scolarité ici, est-ce que tu connais des endroits où des sorciers peu recommandables peuvent se cacher ?

Alors voilà donc à quoi elle pensait. Elle était retourné à l'idée de trouver ce qui se tramait depuis la dernière fois qu'elles étaient allé dans la cabane hurlante. C'est vrai que sur le coup, ça lui était complètement sorti de la tête et elle n'avait rien fait pour avancer sur cette piste. Cependant, elle risquait de ne pas être très motivée à se bouger dans les jours qui suivront. Elle adressa un fin sourire à Eyrùn avant de lui répondre franchement.

Non, mis à part la bibliothèque, je ne connais pas si bien les alentours contrairement à d'autres. D'ailleurs, je doute de pouvoir beaucoup avancer sur la situation dans les prochains jours.
Je suis un peu malade et fatiguée. C'est pour ça que je suis venue me réfugier ici d'ailleurs. Tranquillité et érudition, ça me fait du bien.


Ce qui expliquait d'ailleurs également ses cheveux mal coiffés. Elle ne prenait pas beaucoup soin d'elle lorsqu'elle était malade. Mais de toute manière, elle était déjà bien occupée avec toute la lecture qu'elle avait emprunté.
Et bien qu'elle ne le dise pas, et malgré tout ce qu'elle ait pu dire avant, elle était tout de même un peu effrayée à l'idée de ce qu'elles pourraient trouver. Et effrayée à l'idée de recroiser un autre cadavre ambulant, voire plusieurs. Avoir de la chance ça ne marche pas toujours. Mais elle n'abandonne pas l'idée de percer les secrets à jours. Seulement, elle compte y aller doucement...


Lien vers ma Fiche


Dialogues : f23232

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://store-fiche-rp-rm.000webhostapp.com/
Eyrùn Dansdottir
avatar

Afficher infos

Messages : 98
Date d'inscription : 29/11/2017
Âge : 23

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Mer 7 Mar 2018 - 11:02
Amélia semblait réfléchir un instant au changement de sujet. Il fallait bien avouer qu'Eyrùn ne s'était pas embêter de transition... De toute façon, elle n'était pas douée pour ça non plus.

-Non, mis à part la bibliothèque, je ne connais pas si bien les alentours contrairement à d'autres. D'ailleurs, je doute de pouvoir beaucoup avancer sur la situation dans les prochains jours. Je suis un peu malade et fatiguée. C'est pour ça que je suis venue me réfugier ici d'ailleurs. Tranquillité et érudition, ça me fait du bien.

Maintenant qu'elle le lui disait, l'anglaise semblait en effet plus négligée que d'habitude et fatiguée. Peu importe la cabane hurlante et le livre, cela pouvait attendre. Par contre, la santé d'Amélia était bien plus importante. Eyrùn ne tombait pas facilement malade, donc elle n'était pas spécialiste, mais savoir que la jeune femme n'était pas en grande forme l'inquiétait tout de même. Elle savait que ce n'était probablement pas grand chose, qu'un petit rhume, mais tout de même. Elle préférait la voir en pleine forme et pleine de vie !

-Oh je suis désolée je ne savais pas que tu étais malade ! Si j'avais su je serai venu m'occuper de toi au manoir... Je peux jouer les médecins si tu veux, et m'occuper de toi comme il faut.

Dit-elle avec un petit sourire malicieux. Cette idée ne lui déplaisait pas, s'occuper de bichonner Amélia malade, confortablement installée dans le salon du manoir et emmitouflée dans un plaid. Elle pourrais lui apporter son thé, lui faire des petits plats... et surtout, lui donner beaucoup d'affection ! Car là était la clé de la guérison.  

-La cabane hurlante, tout ça, cela peu bien attendre. Le plus important c'est que tu te repose. Et le meilleur remède à la maladie, c'est l'affection...

Elle lui prit la main doucement et commença à lui caresser avec son pouce, son regard posé sur elle tout en rougissant légèrement. Elle n'était toujours pas très à l'aise avec le fait d'avoir débuter une nouvelle relation, alors penser à des moments de tendresse avec la jeune femme continuait de la mettre légèrement mal à l'aise. L'imaginer coller dans ses bras, endormie... Ohhh elle adorait l'idée oui... Mais néanmoins elle se sentait un peu gênée tout de même. En fait, elle savait que dans un sens elle devait prendre des initiatives avec Amélia, puisqu'elle était la seule à avoir eut une relation de couple, qui plus est pendant plusieurs années, mais cela lui était un peu difficile. Comme si toutes les barrières qu'elle s'étaient érigées autour de son coeur ne s'étaient pas encore effondrées. Il y avait encore du chemin à faire avant qu'elle puisse s'ouvrir totalement à Amélia dans leur relation de couple, mais le temps ferait sûrement son oeuvre ? Et puis... Peut-être qu'Amélia aussi prendrait quelques petites initiatives pour faire avancer leur relation...? Cela aiderait peut-être l'islandaise à se dévoiler un peu plus...


"Remember, that we all are brothers
All people, beasts, trees and stone and wind
We all descend from the one great being
That was always there
Before people lived and named it
Before the first seed sprouted"




En dialogue : couleur #00cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Khaldren
avatar

Afficher infos

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2017
Âge : 22

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Jeu 8 Mar 2018 - 9:29
Oh je suis désolée je ne savais pas que tu étais malade ! Si j'avais su je serai venu m'occuper de toi au manoir... Je peux jouer les médecins si tu veux, et m'occuper de toi comme il faut. La cabane hurlante, tout ça, cela peu bien attendre. Le plus important c'est que tu te repose. Et le meilleur remède à la maladie, c'est l'affection...

Amélia ne put s'empêcher de rigoler. Elle s'attendait à une réaction de la part d'Eyrùn, mais elle y allait plus franco qu'elle ne l'aurait cru. D'habitude, elle aurait immédiatement refusé qu'on lui porte de l'attention parce qu'elle était malade. Elle ne supporte vraiment pas ça, surtout quand il n'y a pas lieu de s'inquiéter plus que ça. Mais vu que c'est Eyrùn qui se propose de le faire, ça la dérangera déjà beaucoup moins, et ce sera l'occasion de passer un bon moment avec elle, tranquillement. D'ailleurs, en observant l'islandaise, Amélia remarqua qu'elle rougissait. Visiblement, elle était encore gênée de lui montrer de l'affection. En lui souriant doucement, Amélia se rapprocha d'elle pour se blottir dans ses bras sans lui demander la permission. De toute manière, elles n'allaient pas rester à se regarder sans bouger, et la rousse avait un peu la flemme de bouger pour le moment.

Dans ce cas, je compte sur toi pour bien t'occuper de moi, car je suis très malade. Si ça se trouve, je ne vais pas passer la nuit ! Oh, malheur.

Bien entendu, elle en rajoutait énormément, mais jouer la comédie ainsi l'amusait beaucoup. Et elle allait surtout voir comment Eyrùn allait réagir face à la situation, elle qui rougit simplement en lui prenant la main. Amélia voyait bien que l'islandaise avait du mal à faire avancer les choses, et même si la rousse ne s'y connaissait pas, elle avait sûrement un peu plus d'aisance, et au final, il ne lui restait qu'à suivre son instinct et agir comme elle le souhaitait. Personne n'a dit qu'il y avait des règles à suivre, de ce qu'elle sache.
Sans attendre de réponse, elle ferma les yeux, s'installant bien confortablement en calmant sa respiration.


Lien vers ma Fiche


Dialogues : f23232

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://store-fiche-rp-rm.000webhostapp.com/
Eyrùn Dansdottir
avatar

Afficher infos

Messages : 98
Date d'inscription : 29/11/2017
Âge : 23

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Jeu 8 Mar 2018 - 13:07
Doucement, sans se soucier si il y avait du monde autour ou même si Eyrùn y était préparée, Amélia vint se caler dans les bras de la jeune islandaise, se mettant totalement à l'aise. D'abord surprise, Eyrùn eut du mal à réagir pendant quelques petites secondes, regardant autour d'elles les quelques élèves qui ne semblaient pas vraiment s'intéresser aux deux jeunes femmes collées l'une à l'autre. Au pire, elle se moquait bien de ce que les autres pourraient penser. Elle enroula doucement ses bras autour d'elle et sa main vint caresser ses cheveux dans des petites caresses délicates.

-Dans ce cas, je compte sur toi pour bien t'occuper de moi, car je suis très malade. Si ça se trouve, je ne vais pas passer la nuit ! Oh, malheur.

Eyrùn eut un petit rire amusé. Amélia avait un don pour l'exagération ! Mais elle aimait cet humour, et cela voulait surtout dire que l'anglaise avait envie qu'Eyrùn s'occupe d'elle. Cela signifiait beaucoup pour l'islandaise qui se sentait flattée de toute cette affection qu'elle lui montrait. Elle voulait tellement bien faire, être à la hauteur... Elle manquait clairement de confiance en elle mais aussi avait du mal à s'ouvrir encore totalement, pourtant, il allait bien falloir qu'elle y arrive. Le coeur battant plus vite au contact de la jeune femme collée tout contre elle, elle pris une profonde inspiration avant d'enfin lui répondre d'une voix basse et douce.

-Alors il faut profiter au maximum l'une de l'autre... Juste au cas où...

Bien sûr elle savait qu'Amélia ne risquait strictement rien, mais néanmoins l'idée de profiter au maximum de la présence de l'anglaise à ses côtés ne lui était pas désagréable, loin de là. De sa main gauche, elle rangea doucement son manuscrit ainsi que son carnet de note dans son sac en cuir avant de la reposer sur la malade.

-Tu pourrais t'allonger sur le canapé à côté du feu, pendant que je te ferais un bon thé au thym et au miel... avec un plaid bien chaud et autant de câlins que tu le souhaite...  

Cette idée lui plaisait grandement... Un moment d'intimité où elles seraient seules sans risque de se faire attaquer par une quelconque créature. Il fallait bien avouer que la dernière fois qu'elle avait voulu avoir de l'intimité avec Amélia, l'alcool aidant grandement, elle avait été dérangée par un inferi alors que tout se passait très bien et qu'une certaine tension d’attirance c'était créée entre elles. Dommage... Alors peut-être que de retrouver un peu d'intimité comme ça serait une bonne idée. En plus, elles pourraient parler plus librement, car ici à la bibliothèque, elles devaient se contenter de chuchoter et n'étaient pas vraiment libres de faire ce qu'elles voulaient...

-Eh puis, ça sera plus intime... L'intimité me semble plus appropriée pour une jeune femme à l'agonie... Lâchant un petit rire discret, elle ne pouvait que s'amuser de la situation.


"Remember, that we all are brothers
All people, beasts, trees and stone and wind
We all descend from the one great being
That was always there
Before people lived and named it
Before the first seed sprouted"




En dialogue : couleur #00cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Khaldren
avatar

Afficher infos

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2017
Âge : 22

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Ven 9 Mar 2018 - 10:09
Alors il faut profiter au maximum l'une de l'autre... Juste au cas où...Tu pourrais t'allonger sur le canapé à côté du feu, pendant que je te ferais un bon thé au thym et au miel... avec un plaid bien chaud et autant de câlins que tu le souhaite...

Eyrùn était donc du genre très attentionnée, aux petits soins. Ce qui ne déplaisait pas forcément à l'anglaise, même si elle préférait en général que les gens n'en fassent pas trop. Elle préfère se blottir contre quelqu'un qui reste calme plutôt que de quelqu'un qui court partout en lui demandant toutes les deux minutes si elle ne manque de rien, ou si elle veut telle ou telle chose. Elle part du principe que si quelqu'un souhaite quelque chose, il peut très bien être en mesure de le demander soi-même.
L'idée de se décoller et d'aller jusqu'au canapé au coin du feu lui déplaisait, car elle n'avait pas envie de bouger. Mais il faut avouer que la bibliothèque est un lieu prévu à l'érudition et aux études, et non pas un lieu pour se reposer calmement et pour passer un moment intime.

Eh puis, ça sera plus intime... L'intimité me semble plus appropriée pour une jeune femme à l'agonie...

En effet, oui. Eyrùn semblait s'amuser quelque peu de la situation, ce qui étonna légèrement Amélia.

En effet, oui...Eh bien allons-y alors.

Elle se décolla donc à regret de l'islandaise, bâillant discrètement avant de s'étirer. Elle sourit à l'islandaise, puis colla ses lèvres contre les siennes, partageant un rapide baiser.

Je vais devoir ranger tous mes livres et mes études. Je te laisse partir devant, je viens te rejoindre dans un instant, et ça te laisse un petit moment pour nous préparer une boisson chaude.

Elle se détourna donc après un dernier sourire, disparaissant derrière les étagères non sans avoir récupéré un ou deux livres en passant après avoir attendu la réponse d'Eyrùn.


Lien vers ma Fiche


Dialogues : f23232

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://store-fiche-rp-rm.000webhostapp.com/
Eyrùn Dansdottir
avatar

Afficher infos

Messages : 98
Date d'inscription : 29/11/2017
Âge : 23

MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   Sam 10 Mar 2018 - 10:45
Il semblait qu'Amélia avait du mal à se détacher du corps de la jeune islandaise qui la trouvait vraiment adorable de réagir de la sorte. C'était assez flatteur de voir qu'elle se sentait si bien contre elle malgré le lieu totalement inapproprié qu'était la bibliothèque. Elle bailla puis s'étira doucement avant de l'embrasser rapidement.

-Je vais devoir ranger tous mes livres et mes études. Je te laisse partir devant, je viens te rejoindre dans un instant, et ça te laisse un petit moment pour nous préparer une boisson chaude. Effectivement, c'était un programme qui plaisait beaucoup à Eyrùn.

-Faisons comme ça alors. Je vais m'occuper de préparer quelque chose avant que tu n'arrives. Prends ton temps Amélia.

La jeune anglaise disparue derrière les étagères après lui avoir sourie une dernière fois. Doucement, Eyrùn prit ses affaires et commença à marcher d'un pas lent à travers la bibliothèque pour en sortir. Elle avait hâte de ce moment rien que toutes les deux. Elle se sentait fatiguée de toute façon, et cela ne serait pas désagréable de se prélasser près du feu avec sa compagne dans ses bras. De quoi pourraient bien parler ? Elle n'en avait aucune idée, mais pour le moment, cela ne la tracassait pas plus que de raison. Elle voulait juste passer un bon moment de complicité avec Amélia, partager quelque chose ensemble. Elle se rappelait les nombreuses soirées qu'elle avait pu passer comme cela avec Njola à Durmstrang pendant leur scolarité. Que de bons souvenir... Blotties l'une contre l'autre pendant des heures sur un canapé, juste à se tenir la main, à parler de tout et de rien, sentir la respiration de l'autre contre son corps... C'était probablement les plus beaux souvenir de sa scolarité, mais aussi les plus doux. Tout comme lorsque Njola était venu en Islande avec elle, elles avaient partagés de nombreux moment de douceur chez elle mais aussi lors de leurs excursions en pleine nature. Elle se sentait bien nostalgique et avait du mal à "oublier" toutes ces sensations. Cela faisait partie d'elle, c'était encré en elle. Qu'importe l'affection qu'elle développait pour Amélia, il y aurait toujours le fantôme de Njola dans son coeur. C'était ainsi, elle devait l'accepter. Peut-être que si elle acceptait cet état de fait, elle pourrait mieux s'ouvrir à la jeune femme ? Elle ne savait pas trop. Mais pour le moment, le plus important, c'était de profiter du présent, et ce présent consistait en un moment de tendresse avec la jeune anglais.

Spoiler:
 


"Remember, that we all are brothers
All people, beasts, trees and stone and wind
We all descend from the one great being
That was always there
Before people lived and named it
Before the first seed sprouted"




En dialogue : couleur #00cc66
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Etude plus ou moins studieuse et mystère [Eyrùn/Amélia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interdit aux moins de 18 ans
» Etude sur le developpement des huiles essentielles d'Haiti
» pollution atmosphérique et allergie des enfants
» Etude de plans [PV Jack & Jasy]
» 1er Cour d'Etude des Runes: Découverte!
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Quatrième Etage :: Bibliothèque-