AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥️

Nous sommes actuellement en Dans la période de Mars 2016 à fin Mai 2016 !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 L'étrange cas d'Amun Sareh [PV Cecil&Amun] [PAST]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lavander Greengrass
Prof d'Etude des Runes Anciennes
avatar
Prof d'Etude des Runes Anciennes

Afficher infos

Messages : 294
Date d'inscription : 03/12/2014

Dossier
Statut Statut: professeur d'Etude des Runes
Argent Argent: 10000 gallions
Points Points: 1 387

MessageSujet: L'étrange cas d'Amun Sareh [PV Cecil&Amun] [PAST]   Mar 23 Mai 2017 - 12:38


Quelques jours après le bal ~

Sur le toit de la plus haute tour de Poudlard, la tête levée vers la lune, Lavander se souvenait. Elle se souvenait d’une autre nuit, où la lune éclairait le désert comme elle éclairait ce soir le parc. Elle se souvenait d’un jeune homme aux cheveux étrangement blonds, à la peau mate, au savoir immense. Puis elle posa son regard sur un autre jeune homme, si semblable, si différent. Il finissait son devoir de préfet, une ronde dans le parc et rentrait dans sa salle commune. Amun avait devant lui un grand futur. S’il restait en vie. Car la mort avait déjà posé sur lui ses ailes et Lavander les voyait parfaitement. Ce n’était pas juste pour lui. Il avait tant de choses à accomplir avant.

La veille, Lavander avait essayé de lui en parler. Car elle désirait l’aider. Mais il s’était énervé comme jamais elle ne l’avait vu s’énerver. La colère ne lui seyait guère. Pourtant, elle devait faire quelque chose. Elle avait hésiter. Toute une journée, la journée la plus longue de toute sa non vie, elle qui pourtant n’avait jamais trouvé le temps long depuis qu’elle était morte. Pour la première fois aussi, elle s’était montrée distraite pendant son cours, laissant un troisième année se tromper éhontément dans la traduction d’une rune. Tout ce temps pour se décider à demander de l’aide à l’un de ses collègues.

Cecil Vernet était non seulement le Directeur de Serpentard et donc le Directeur d’Amun, mais aussi un mage très qualifié dans de nombreux domaines. Défense contre les forces occultes, métamorphose, artihmancie. Duelliste accompli. Mage accompli, tout simplement. Oui, pour quelqu’un d’aussi jeune, il était très compétent. Plus encore, Lavander avait confiance en ses qualités humaines. Le Professeur était peut être bougon, caractériel et fier, c’était aussi un homme d’une grande noblesse de cœur, aidant ceux en difficulté et elle a même pu le surprendre -même si elle s’est toujours retirée avec tact, avant même qu’il ne la remarque comme elle le fait toujours- doux et tendre. Elle le savait. Il ferait tout ce qu’il faut pour aider cet élève brillant de sa Maison, même s’il devait pour cela l’immobiliser, l’emmener de force à l’infirmerie et l’attacher à son lit.

Soudainement, le corps fantomatique de Lavander traversa le toit. Les plafonds et les sols. Jusqu’à arriver au cinquième étage. Là, elle fila directement jusqu’au bureau de son collègue. Sans frapper -non mais comment elle pourrait frapper de toute façon?- elle traversa la porte. Il était là, seul. Parfait. Elle toussota pour attirer son attention.

« Bonjour Cecil. Je dois vous parler d’un élève. Son cas… Est particulièrement problématique. »

Hum, n’allait-elle pas lui faire croire qu’elle avait surprit un Serpentard en pleine mauvaise action ? Mais au moins, elle était certaine d’avoir toute son attention.

« Saphy, peux te venir s’il te plaît ? »

L’elfe de maison des Sareh était un elfe libéré, qui possédait ses propres vêtements. Offerts par Amun. Il n’en était que plus fidèle au sorcier. Il apparut immédiatement dans un grand son de craquement, deux épais grimoires dans les bras. Cela n’avait pas été facile de la convaincre de venir, de lui parler, de les aider. Mais Aton, même dans une simple peinture qu’elle conservait précieusement, restait particulièrement convaincant.

« Je pense que Monsieur Sareh souffre d’une malédiction qui ne tardera pas à le tuer. Une malédiction de l’Égypte Antique. Mais il refuse de m’en parler. Il refuse toute aide. »

Sur le coup, Lavander était persuadée que Cecil aurait préféré qu’elle lui annonce que l’un de ses élèves avait enfreint les règles les plus importantes de Poudlard. Elle n’avait pas fait dans la dentelle. Mais ils devaient agir rapidement.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecil Vernet
Professeur d'Arithmancie
avatar
Professeur d'Arithmancie

Afficher infos

Messages : 1039
Date d'inscription : 10/08/2015
Âge : 42

Dossier
Statut Statut: professeur d'Arithmancie
Argent Argent: 7 283 gallions
Points Points: 1857

MessageSujet: Re: L'étrange cas d'Amun Sareh [PV Cecil&Amun] [PAST]   Sam 12 Aoû 2017 - 11:32
Cecil, comme bien souvent, lisait. Cette fois-ci le dernier Mensuel de Métamorphose et plus spécifiquement un article très intéressant qui traitait des sortilèges de transformation animale. Il avait eu quelques fois l'occasion d'utiliser de tels outils dans sa vie, et il connaissait la difficulté d'une bonne exécution de ces actes de magie très avancées. En réalité, n'ayant pu devenir Animagus étant plus jeune, il s'était intéressé à ce type de sortilèges comme pour pallier le manque créé par cet échec. Il se savait assez ridicule sur ce point-là et n'avait pas pratiqué depuis plusieurs années, mais la théorie l'intéressait toujours autant. Un raclement de gorge le tira de sa lecteur alors qu'il finissait l'article. Il leva les yeux et vit un fantôme qu'il connaissait et appréciait bien. Un fantôme qui avait un très bon sens du timing.

"Lavander, bonsoir."

Cecil se leva et remonta ses lunettes sur le sommet de sa tête. Un élève qui avait un souci particulier? L'air grave de sa collègue l'intrigua. Il savait que Lavander n'était pas du genre à s'inquiéter pour une simple mauvaise conduite d'un élève téméraire.

"Je vous écoute."

Le fantôme appela un elfe de maison, les bras chargés de grimoire. Cecil fronça légèrement les sourcils. Il ne reconnaissait pas le dénommé Saphy, ce ne devait pas être un elfe de Poudlard. Lavender reprit et Cecil comprit alors son inquiétude. Amun Sareh, élève aussi brillant qu'étrange. Lavender avait frappé à la bonne porte.

"Dîtes m'en plus, s'il vous plaît. Avez-vous une idée du type de malédiction?"

Hors RP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavander Greengrass
Prof d'Etude des Runes Anciennes
avatar
Prof d'Etude des Runes Anciennes

Afficher infos

Messages : 294
Date d'inscription : 03/12/2014

Dossier
Statut Statut: professeur d'Etude des Runes
Argent Argent: 10000 gallions
Points Points: 1 387

MessageSujet: Re: L'étrange cas d'Amun Sareh [PV Cecil&Amun] [PAST]   Ven 18 Aoû 2017 - 10:55
La réaction de Cecil était celle qu'elle attendait. Il n'a pas tardé à demander plus d'explications. C'est peut être là le plus difficile. Il y avait tant de choses à dire.

« Hélas non. Je ne sais que peu de chose. J'ai constaté depuis septembre un changement dans sa personnalité. Mais je n'y avais pas prêté attention sur le moment. Amun reste un adolescent, et qui plus est. Pour la première fois de sa vie, il est allé dans la demeure ancestrale de sa famille, les Sareh. »

Elle posa son regard sur Cecil. Que savait-il de l'histoire d'Amun, que savait-il des Sareh ? Définitivement, beaucoup de choses à dire.

« Mais ces changements sont devenus de plus en plus... Marqués, et marquant. Ses yeux dorés deviennent de plus en plus noirs. Au bal de Noël, j'ai remarqué quelque chose qui m'a inquiéter. Une marque dans son dos. J'ai... tâché d'en avoir le cœur net. »

Autrement dit, elle s'était permise d'aller observer le dos nu de l'élève dans son dortoir. Mais passons n'est ce pas ? Oui oui, passons.

« Une tâche noire s'étend dans son dos. Comme si sa peau mourrait. Au cours de mes explorations, de mon vivant, j'ai pu observer de telles choses... Sur des cadavres. Grâce à Saphy, j'ai pu apprendre qu'il avait cette marque depuis son retour d'Egypte, et qu'elle ne cesse de s'agrandir.  »

Oui, en général, on ne réchappe pas vivant d'une malédiction lancée pour protéger une pyramide, un tombeau, ou même des pièces secrètes dans une demeure ancestrale.

« Quand j'ai été en Egypte, j'étais hébergée par une famille ancienne et puissante. Par les Sareh. Ils étaient.... Une véritable famille royale, et gardaient une influence considérable même sous domination arabe. Mais je ne devais en aucun cas m'aventurer seule chez eux. Sous peine de recevoir un puissant maléfice et d'en mourir. Les Sareh sont très secrets. Et très protecteurs envers leurs secrets. A croire que certains traits de caractère sont héréditaires. »

Elle eut un vague sourire, avant de retrouver toute son inquiétude. Elle avait l'impression d'oublier des choses importantes, de ne pas aller dans le bon ordre.

« Cecil, que savez vous des Sareh et d'Amun ? »

Puis elle fit signe à Saphy de déposer sur le bureau du Directeur de Serpentard les grimoires qu'elle portait toujours. Cecil pourrait les consulter tranquillement. Le premier était d'ailleurs tout aussi âgé qu'elle, car elle en était l'auteur. Le récit de ses explorations avec un chapitre dédié aux protections de ces lieux cachés et bien souvent sacrés.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecil Vernet
Professeur d'Arithmancie
avatar
Professeur d'Arithmancie

Afficher infos

Messages : 1039
Date d'inscription : 10/08/2015
Âge : 42

Dossier
Statut Statut: professeur d'Arithmancie
Argent Argent: 7 283 gallions
Points Points: 1857

MessageSujet: Re: L'étrange cas d'Amun Sareh [PV Cecil&Amun] [PAST]   Lun 16 Oct 2017 - 9:38
A mesure que Cecil écoutait Lavender, il passa par plusieurs états. Intensément concentré, les sourcils froncés, son inquiétude se fit de plus en plus grande, d'autant plus qu'il se doutait qu'il s'agissait d'une malédiction, ou d'un sortilège néfaste similaire. Puis elle se mit à parler des Sareh et Cecil fut bien en peine de se rendre compte qu'il connaissait bien mal son élève. Lorsque Lavender lui posa sa question, il ne put retenir un léger soupir.

"Bien peu de choses, il semblerait. Je sais que Amun est un élève brillant, particulier. Je n'ai jamais voulu lui demander quoique ce soit concernant ses yeux, je pensais que cela le mettrait mal à l'aise. Je le connais depuis moins longtemps que vous, je pense que c'est ce qui explique pourquoi je n'ai rien remarqué de particulier, mais j'aurais dû sentir que quelque chose de magique était à l’œuvre. Concernant sa famille, je la connais très vaguement de nom, mais pour tout vous dire, je n'avais même pas fait le rapprochement."

Une pointe de colère naquit dans le coeur de Cecil. Une colère envers lui-même. Il avait été tellement focalisé sur ses propres histoires d'adolescent attardé qu'il n'avait guère prêté attention à ce qui se passait dans sa classe. Il rangea se sentiment dans un coin de sa tête, en se promettant de régler cela avec sa conscience plus tard.

"Concernant son affection, je pense que je peux vous aider. Du moins, j'ai une petite idée de ce que cela peut être. Je ne suis pas un expert de la tradition magique égyptienne mais j'ai déjà eu affaire par le passé avec les malédictions et autres pièges magiques. Il existe des moyens de régler le problème ou au moins de circonscrire le mal. Il faut cependant en connaître suffisamment sur le sortilège qui a été lancé à la base, car, malheureusement, la moindre erreur pourrait au contraire nourrir la malédiction, ou dans le pire des cas, accélérer le processus de manière définitive. Lavender, dîtes-moi ce que vous savez de la malédiction, je vous prie, et ensuite nous irons voir Amun."

Le ton définitif de sa voix ne lançait même pas supposer que l'élève ne veuille pas parler. Cecil avait toute confiance en sa capacité de persuasion, et il avait déjà des arguments frappants qui pèseraient lourdement dans la balance.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavander Greengrass
Prof d'Etude des Runes Anciennes
avatar
Prof d'Etude des Runes Anciennes

Afficher infos

Messages : 294
Date d'inscription : 03/12/2014

Dossier
Statut Statut: professeur d'Etude des Runes
Argent Argent: 10000 gallions
Points Points: 1 387

MessageSujet: Re: L'étrange cas d'Amun Sareh [PV Cecil&Amun] [PAST]   Ven 27 Avr 2018 - 15:44

Oui, bien peu de choses. Comme elle l’avait dit, les Sareh cultivaient le secret avec une rare obsession. Mais elle avait pu approcher de très près ces secrets. Elle pouvait apporter les connaissances manquantes au Professeur Vernet pour que celui ci puisse aider Amun.

« Sareh… Signifie fils de Rê. Et effectivement, l’origine des Sareh remonte à Rê, un puissant sorcier des tout premiers temps du premier Empire égyptien. Qui fut ensuite vénéré comme un dieu. Il existe plusieurs de ces familles en Égypte. Elles utilisent toutes une magie très liée à leur divin ancêtre. Ainsi, pour les Sareh, le soleil, le feu et la lumière sont de prime importance. Avec les jours qui s’allongent... »

Avec les jours qui s’allongent, la malédiction pouvait fort bien se renforcer. Mais Cecil le comprendrait sans qu’elle ne finisse sa phrase. Comme celui ci lui avait demandé, elle allait lui servir d’experte en tradition magique égyptienne.

« Si le sort a été construit comme les antiques malédictions, il doit se baser sur la composition de l’être. Et c’est sans doute ce qui a permit à Amun de ne pas mourir sur le coup. Les Égyptiens décrivaient la mort par la dissociation de ces composantes, et c’est précisément ce que devaient faire leurs sorts mortels. À cette époque, il n’y avait pas de sortilèges et de maléfices avec une incantation unique. Jusqu’à l’apparition des premières baguettes magiques, les sorts étaient construits par l’intermédiaire de l’écriture. Et chaque école, chaque famille, avait sa façon de faire. Je vais déjà vous expliquer le principe général, puis ce que je sais sur la façon de faire des Sareh. »

Elle commença ainsi, en présentant au sorcier plusieurs grimoires, à expliquer les bases, soit ces fameuses composantes : le djet, soit le coeur ; l’ib, soit le coeur ; le ren, soit le nom ; le ka, soit le potentiel et la vitalité ; le Ba, soit le mouvement, la magie ; le shout, soit l’ombre ; l’akh, soit l’esprit purifié.

« Si Amun est en vie, c’est grâce à son Ren. Son nom. Il n’est pas idéal qu’un sort fait pour protéger votre demeure tue les membres de votre famille. »

Effectivement, de ce qu’elle savait, de ce que les Sareh lui avaient dit de son vivant, les sorts qui protégeaient leur demeure étaient mortels pour qui ne portait pas leur nom. Pour qui n’était pas de leur famille.

Elle continua en présentant plusieurs malédictions mortelles, traduisant soigneusement les sorts, expliquant leur fonctionnement. Pointant du doigt plusieurs points très spécifiques aux écoles.

« Je n’ai jamais étudié un sort de la famille Sareh. Mon ami, Aton Sareh, m’a bien expliqué quelques théories, quelques fondements, mais comme je l’ai dit, ils cultivent le secret. Je n’étais pas autorisée à étudier l’un de leur sort, car sinon, j’aurais pu le briser, et donc aller là où ils ne voulaient pas que je sois. Quoiqu’il en soit…. Donc, leurs sorts se basent avant tout sur le soleil, le feu, la lumière… Le cycle des jours aussi, ainsi, les équinoxes et les solstices. »

Elle continua ainsi pendant deux minutes à expliquer ces dits principes. Elle parla aussi d’astronomie et d’alchimie. Et enfin, elle parla de la façon de briser les anciens maléfices avec les méthodes plus modernes : avec les sorts et les potions que l’on connaissait aujourd’hui.

« Lorsque l’on fait face à un tel sort, mais qu’on ne l’a toujours pas déclenché, il est assez aisé de le rompre, à condition de savoir identifier correctement les runes. Si la théorie vous intéresse, je pourrais vous en parler une prochaine fois. Mais pour le moment, il s’agit de guérir. Si je ne me trompe pas, le sort est simplement très ralentit. Pour soigner Amun, il faut inverser le sort puis l’annuler. »

Elle même réfléchissait encore à comment faire une telle chose. Elle pouvait apporter des indications à Cecil. Mais elle ne savait en définitive pas comment faire de telles choses. Son inquiétude était telle qu’elle oubliait l’habituelle distance qu’elle tâchait de mettre entre elle et ses élèves.

« Ce grimoire là est sur les traitements d’anciennes malédictions, nous devrions y trouver des réponses. Il a été écrit par l’un des plus éminents spécialistes du XX ième siècle de l’Égypte du Haut Empire en collaboration avec le Directeur de Sainte Mangouste de son époque, j’ai pleine confiance en leur expertise. »

Quelque part, dans ses grimoires, ils trouveraient la solution pour Amun, elle en était certaine.

« Mais en attendant, je suis sûre que vous pouvez obligez Monsieur Sareh à se reposer, que vous pouvez restreindre la malédiction, la ralentir encore. »

En tout cas, elle l’espérait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecil Vernet
Professeur d'Arithmancie
avatar
Professeur d'Arithmancie

Afficher infos

Messages : 1039
Date d'inscription : 10/08/2015
Âge : 42

Dossier
Statut Statut: professeur d'Arithmancie
Argent Argent: 7 283 gallions
Points Points: 1857

MessageSujet: Re: L'étrange cas d'Amun Sareh [PV Cecil&Amun] [PAST]   Ven 18 Mai 2018 - 9:59
Cecil écouta longuement le professeur Greengrass sans l'interrompre. Ce qu'elle lui disait était grave, il n'en doutait pas une seule seconde. Il avait rencontré de nombreuses fois des personnes maudites, il en avait même aidé certaines, mais jamais rien de tel. Le cas d'Amun semblait dépasser tout ce qu'il connaissait. Deux points néanmoins lui parlaient : la composition de l'être, et cette histoire de feu et de lumière. Il commençait à entrevoir dans son esprit une possibilité de contenir la malédiction, du moins de manière temporaire, comme son oncle l'avait fait pour lui. Les explications de Lavender étaient fascinantes et en tout autre temps, il aurait simplement apprécié l'échange académique de deux chercheurs. Mais il ne pouvait pas se permettre ce luxe cette fois-ci. Les sourcils légèrement froncés, il emmagasinait tout ce qu'il pouvait.

Le grimoire qu'elle lui présenta enfin était très précieux, Cecil en avait la certitude. Mais il était également complexe et Cecil était bien en peine de comprendre aisément les schémas et les explications qui y étaient détaillées. Il le pourrait, mais avec un temps d'étude conséquent, d'où la nécessité de contenir la malédiction. Il prit enfin la parole.

"Le cas me paraît très grave, Lavender, je ne vais pas vous mentir. Même avec cette histoire de nom qui le protège, je crains qu'une telle malédiction ne brûle petit à petit les liens entre son âme, son esprit et son corps. Il ne mourrait pas mais finirait comme une personne ayant subi un baiser du Détraqueur. Mais nous ne laisserons pas cela arriver. Je pense qu'une des clés est dans son ouvrage, mais il me faudra malheureusement un certain temps pour le maîtriser suffisamment pour agir en conséquence. La bonne nouvelle est que je connais un moyen de circonscrire la malédiction à une partie de son corps, dans un symbole où une écriture. L'idéal serait ici dans un hiéroglyphe d'ailleurs, et il faudra que nous choisissions lequel, celui qui aurait suffisamment de puissance pour contrer l'avancée inéluctable de la malédiction. Votre expertise sera ici très précieuse. Ce dispositif n'annule en rien la malédiction, mais c'est comme s'il la contraignait à une zone hors de portée des espaces vitaux. La malédiction vit, mais elle ne peut agir sur ses cibles de prédilection."

Cecil se retourna alors et baissa le col de sa chemise, dévoilant ainsi à Lavender l'étrange triskèle inversé qu'il portait au bas de la nuque.

"Mon oncle a effectué cette opération sur moi il y a une quinzaine d'années alors que je venais d'être frappé par une malédiction dans un sanctuaire celte. Je peux vous garantir l'efficacité du sort. Une fois que cela sera fait, Amun pourra se reposer, je l'y forcerai si nécessaire, et nous nous mettrons au travail. Mais avant tout, je vais devoir l'examiner. Minny!"

Une petite elfe de maison aux grands yeux d'un vert délavé et aux oreilles presque translucides tant elles étaient fines apparut. Elle travaillait aux cuisines de Poudlard et c'était elle qui s'occupait de l'entretien du bureau de Cecil et de ses appartements. Cecil avait une certaine affection pour cette elfe qui s'intéressait naïvement à l'arithmancie.

"Monsieur Vernet? Qu'est-ce que Minny peut faire pour vous?"

"Peux-tu aller me chercher Amun Sareh, s'il te plaît? C'est un élève de septième année de ma maison."

"Bien monsieur."

Et l'elfe disparut avec une révérence. Lavender et lui n'avait plus qu'à attendre leur élève.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amun Sareh
avatar
Élève de Serpentard

Afficher infos

Messages : 229
Date d'inscription : 26/05/2015

Dossier
Statut Statut: ADEM 1° année, Medicomage
Argent Argent: 3135 gallions
Points Points: 505

MessageSujet: Re: L'étrange cas d'Amun Sareh [PV Cecil&Amun] [PAST]   Hier à 17:12
La douleur... Une vieille amie pour le jeune Amun, depuis bientôt quatre ans elle ne cessait de le suivre, de l'envahir, de le faire souffrir. Les moments heureux ? Il ne s'en souvenait pas, il ne se souvenait presque plus de la joie qu'il avait lorsqu'il était plus jeune, de la vie qui débordait en lui comme de sa curiosité envers le monde. Ces souvenirs étaient comme un rêve dont on avait du mal à se souvenir des détails, comme s'ils n'étaient jamais arrivé.

Tout d'abord, il y eut la douleur psychologique lorsque sa mère mourru et qu'il se retrouva seul au monde. Cette perte lui avait fait perdre l'envie de vivre. Il n'y avait plus que la peine, la solitude et la souffrance qui était en lui. Il avait failli rejoindre sa mère, plusieurs fois il tenta de quitter ce monde injuste, mais il y eu toujours quelqu'un pour l'empêcher d'arriver jusqu'au bout.

Il avait ensuite abandonné cette idée, il avait trouvé une volonté de se battre pour vivre, afin de faire honneur à sa mère en accomplissant la promesse de cette dernière. Il ne vivait pas pour lui, mais pour cette promesse, ce fut suffisant pour lui permettre de recommencer un semblant de vie, même s'il était toujours enfermé sur lui-même dans sa solitude et sa tristesse ou personne ne pouvait l'atteindre, l'aider ou l'aimer. Il était comme un robot, travaillant dur pour avoir de bonnes notes, recommençant à nouveau à être curieux dans tout ce qui était cours, il voulait découvrir de nouveaux mystères et les résoudres. Résoudre ce qui ne pouvait être résolu était une chose qu'il adorait.

Et alors qu'il faisait des efforts pour s'ouvrir, pour tenter d'être heureux, il eut la mauvaise idée de retourner dans la demeure familliale des Sareh en Egypte pour en apprendre plus sur sa famille. La vérité qu'il y avait découverte avait été si horrible aux yeux du jeune sorcier que la douleur psychologique laissa place à une fureur noire. Une fureur qui ne pourrait pas se calmer tant que les siens n'auront pas obtenu vengeance quitte à ce que le jeune homme en perde la vie. Recherchant des indices, voulant connaître les mystères de sa famille, il s'aventura là où il ne devait pas aller et fit la connaissance de la douleur physique.

Il fut en effet frappé de plein fouet dans le dos par un maléfice et ce fut comme si tout son corps était en feu. La douleur qu'il ressentit avait été si vive et si forte qu'il perdit connaissance, ne pouvant la supporter. Lorsqu'il se réveilla, plusieurs jours avaient passé et Saphy son elfe de maison était particulièrement inquiète. Après une vérification de son état, il constata qu'il s'était blessé au visage, sans doute lorsqu'il avait perdu connaissance, mais aussi que dans son dos, une légère marque noire était apparue là où le maléfice l'avait frappé.

Il rentra ensuite en Angleterre, emportant avec lui certains ouvrages de sa famille. Il aurait dû aller à l'hôpital, mais il refusait l'aide de ceux qui avait laissé sa mère mourir. De plus, il avait une mission à accomplir, même si cela était la dernière chose à faire de sa vie, il se devait de retrouver ceux qui avait massacré sa famille et les faire payer.

C'est donc dans une quête de vengeance et non de guérison qu'il commença sa septième année à Poudlard. Les mois s'écoulaient doucement, mais quelque chose changeait en Amun, quelque chose de sombre semblait s'emparer tout doucement de lui. La marque dans son dos s'était aggrandit, mais grâce à des formules trouver dans les ouvrages de sa famille, il avait réussir à la ralentir. Il ne voulait pas guérir, il voulait juste avoir assez de temps pour trouver les personnes qu'il cherchait.

Ses yeux d'or commençait à se teinter de noir, mais c'était son comportement qui avait changé le plus. Il était en proie à des crises qu'il n'arrivait pas à contrôler, la colère le submergeait d'un coup et explosait. Malgré le ralentissement de la marque, cette dernière le faisait souffrir, parfois doucement, parfois aussi vivement que la foudre. Lorsque cela lui arrivait, il avait des blanc. Il ne se souvenait plus de ce qui s'était passé entre temps, parfois ce n'était que quelques minutes, mais il lui était arrivé d'oublier une journée complète. Il savait que le temps était compté, mais il avait encore quelques recherches à faire avant d'assouvir sa vengeance et de rejoindre les siens. C'est d'ailleurs la raison principale pour laquelle Amun était toujours à Poudlard.

Cependant son comportement commençait à alerter certaines personnes dont le professeur Greengrass. Amun adorait son professeur, sa matière l'avait toujours inspiré et sa curiosité assouvie avec les connaissances du fantôme. Mais quelques jours auparavant, il avait été convoqué dans son bureau et avait comprit qu'elle savait quelque chose à propos de son maléfice. La fureur l'avait prit lorsqu'il l'entendit qu'elle voulait l'aider et il s'était violemment énervé contre son professeur avant de quitter son bureau. Elle ne comprenait pas... Il ne voulait pas être aidé, juste qu'on le laisse tranquille. Résultat, il séchait cette matière afin de ne pas avoir à faire à son professeur.

Cette soirée-là, la journée se passa calmement, normalement même, il se sentait fatigué, mais sans doute à cause des cours. Il n'avait pas croisé le professeur d'études des runes, mais comme elle pouvait se rendre invisible, Amun décidé de la jouer profil bas. Dans la soirée, il commença à faire sa ronde comme d'habitude. Il se souvint qu'il était allé en direction du parc, mais la suite était noire. Amun avait à nouveau ressentit une vive douleur alors qu'il commençait sa ronde et lorsqu'il revint à lui, il était debout face aux lavabos dans les toilettes.

Il ne se souvenait pas de comment il était arrivé-là, les manches relevés à observer ses avant-bras. La plupart des cicatrices s'y trouvant datait de plusieurs années, mais certaines était beaucoup plus récente. Il soupira lorsqu'il remarqua qu'il s'en était fait une de plus ce soir et la soigna. Il ne se souvenait pas lorsque cela arrivait, comme si parfois son esprit ne lui appartenait plus. Il se passa un coup d'eau fraîche sur le visage afin de se remettre les idées en place. Il avait juste besoin d'un peu plus de temps...

Il quitta les toilettes en direction de sa salle commune pour se reposer lorsqu'un elfe de maison apparut juste devant lui, lui annoncant que le professeur Vernet voulait lui parler. Est-ce que des élèves auraient été attrapé après le couvre-feu ? Il se dirigea donc vers le bureau de son directeur de maison, frappa à la porte et lorsqu'il y entra, remarqua que le professeur était seul. Amun fit quelques pas, mais resta près de la porte, ne se sentant pas très à l'aise.

-Professeur, vous avez demandé à me voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: L'étrange cas d'Amun Sareh [PV Cecil&Amun] [PAST]   
Revenir en haut Aller en bas
 
L'étrange cas d'Amun Sareh [PV Cecil&Amun] [PAST]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cinquième Etage :: Cours d'Arithmancie-